C'est au hasard de pérégrinations sur le net que nous avons retrouvé quelques rares évocations de cette mode délicieuse venue du Moyen-âge tardif (XVe-XVIeme siècle)...

Les livres d'heures, merveilleux recueils de prières, de poésie, de chants et/ou de sciences médiévales (comme les précieuses planches botaniques des très grandes heures d'Anne de Bretagne...ou les superbes scènes de la vie quotidienne des très riches heures du Duc de Berry) s'étaient donc vu déclinés au fil du temps et au gré des fantaisies de l'époque en formes singulières...Coeur, double-coeur, Fleur de Lys, ronds, ovoïdes, etc...

Nous avons repris chez Margaery & Ser No (www.margaerycuir.com) ce concept original mais vieux de plusieurs siècles pour nos livres d'or (sans jeu de mots!!!) de mariages, journaux intimes, carnets de croquis de format 21X12cm...en cuir repoussé et papier artisanal lin/chanvre barbé (réalisé par la Papeterie Pasdeloup à Pérouges)...Concept protégé...

Nos carnets coeurs lacés, modèle lettrine/monogramme, lacis, volutes...

Nous avons retenu comme exemple principal le Livre d'heures de Nicolas Blairié (dit à l'usage d'Amiens), daté du XVème siècle, rédigé en latin et de format 16,5X9cm (voir photo principale du Post).

Sa curieuse forme d'amande lorsqu'il est fermé s'épanouit en coeur à l'ouverture, évoquant concrètement le coeur de l'orant s'ouvrant à la prière, à la spiritualité...

Citons aussi l'Huile sur Bois intitulé "le Maitre de la Vue de Ste Gudule" (Pays Bas, vers 1480), représentant un haut personnage posant devant une cathédrale et tenant un livre coeur entre les mains...